Pied en Sol

La compagnie

Notre histoire


La compagnie Pied en Sol, c'est avant tout un binôme, un rendez-vous entre Brigitte Trémelot et Denis Madeleine : l'une arrivant de la danse contemporaine, l'autre de la danse traditionnelle et une envie forte : rencontrer l'autre dans sa différence.
Au départ, notre formation chorégraphique se fait principalement au sein d'une compagnie semi-professionnelle qui réunissait nos deux matières, contemporaine et traditionnelle. Nous aimions aussi suivre tous ces stages proposés dans les années 80 qui nous dispensaient une formation continue. Et un jour, nous avons crié notre indépendance!

1994 : Nous créons la compagnie Pied en Sol, entourés d’un bureau qui nous suit depuis nos débuts. Au programme pour gagner notre croûte, nous dispensons des cours de danse à raison de trois jours par semaine ; il nous en reste quatre pour nous essayer, confronter, donner une identité à ce duo. Nous produisons un premier spectacle jeune public Goutte d’Eau qui sera produit une vingtaine de fois dans différentes salles de part chez nous.

1996 : S’ouvrir, aller voir ailleurs, se former. Pendant deux ans nous suivons une formation auprès de Dominique Petit, danseur et chorégraphe, nouvellement arrivé sur Nantes. Au programme entraînements du danseur, improvisations et créations seront notre lot hebdomadaire. Et l’immense joie de partager tout ceci avec de nombreux danseurs de la région nantaise et bien évidemment de faire de belles rencontres. A la sortie de cette formation, nous créons Chemin Faisant, un autre duo, qu’un très cher Albert Guihard, alors directeur du Théâtre de Redon, décide de programmer dans l’espace public. Nous voici propulsés dehors !

1998 : Forts de tous ces partages de formations, nous décidons de laisser notre duo au repos. Nous créons Le Veilleur de Grain, conte chorégraphique pour quatre danseurs sur le thème du Magicien d’Oz qui tournera aussi une trentaine de fois en réseau jeune public. Nous serons accompagnés, parrainé par Charles Créange, danseur et chorégraphe, qui nous apportera une forte structuration sur l’espace. Ces rencontres restent primordiales dans notre parcours chorégraphique. Elles nous ont guidé, tout simplement, vers notre coup de cœur : la rue !

1999 : Nous y voici… Nous y voilà… Denis prend en charge la création de Filigrane Fanfare, quatuor déjanté et jubilatoire pour l’espace public qui remportera le prix de la Région Bretagne. Une déambulation et une pièce fixe que nous avons dansé pas loin de 200 fois sur de multiples festivals de rue en France et en Europe. La même année, Brigitte créé avec une autre partenaire, un duo Jour d’Avent, petit conte d’hiver, cadeau chorégraphique qui tournait essentiellement au moment des fêtes de Noël.

De 2000 à 2013 : Nous rencontrons toute l’équipe du Fourneau, Centre National des arts de la rue à Brest et une bonne part du réseau Radar qui nous soutiendra sur la quasi totalité de nos créations : Mister Mirliflore – Fabula Ficta – Via – Chemin Faisant avec Ronan Robert (musicien) –Rue Taquin avec Tof Duclos (musicien) – La Java des Grolles – Cabaret Dada avec Tof Duclos – Les Ramoneurs – Spring avec Romain Dubois (musicien). Toutes ces pièces ont sillonné la France, l’Europe et la dernière jusqu’au Japon.
Des salles comme l’Hermine de Sarzeau, Grain de Sel de Séné, Le Vieux Couvent de Muzillac, l’Asphodèle de Questembert, etc … sont et restent des appuis sensibles et fidèles à notre travail.

Ces années sont aussi l’occasion, pour nous, de nous fédérer sur le Pays de Redon via les Articulteurs et les Gesticulteurs (Groupement d’Employeurs du secteur culturel).

Depuis 2011 : Nous menons des créations partagées avec des habitants, des citoyens de 3 à 70 ans.

2015 : Nous décidons de poser nos valises chez nous à Redon et signons des résidences, des collaborations avec tous les partenaires du Pays : Théâtre du Pays de Redon, Scène conventionnée nationale pour le théâtre, la ville de Redon, Redon Agglo, le Conservatoire à rayonnement intercommunal, la médiathèque, les établissements scolaires, le Ciné Manivel, le Groupement Culturel Breton.
Nous prenons comme cible de création la photographie de Rodney Smith, photographe américain. Nous créons Le Cri des Lulu en 2016, Deux, déambulation pour quatre danseurs et quatre habitants sur quatre lieux en 2018, et Mystère Parc en 2019.

Étés 2017 et 2018, nous bénéficions de deux aides à la tournée chez l’habitant pour le Cri des Lulu… quel délice !
Grâce à Armeti (centre de formation professionnelle), nous bénéficions de plusieurs formations et rencontrons notamment François Lazarro (comédien, marionnettiste, directeur du Clastic Théâtre). Lors de cette formation nous créons une petite forme Le Petit Chaperon Rouge en danse et en marionnettes. Nous poursuivrons ce travail de recherche en créant Blanche Neige et Hansel et Gretel. Ce qui donne lieu à une déambulation A Croquer.

2019 – 2020 : Nous choisissons de transplanter notre travail de création, de diffusion et de créations partagées avec les habitants sur le Territoire de Paimpont via La Loggia, la Communauté de Communes de Brocéliande et le Conseil Départemental d’Ille et Vilaine.

PIED EN SOL

L'équipe


Brigitte Trémelot : toujours des coquelicots
co/dirige la compagnie – danseuse et chorégraphe. Après des études en lycée agricole, commence la danse à 20 ans et suis une formation en danse contemporaine à Vannes, sa ville natale. Puis participe à de nombreux stages auprès de danseurs et chorégraphes des années 8O. Dans ce même temps, entre au Ballet Dihun (groupe chorégraphique semi professionnel qui travaille sur une écriture conjointe entre la danse contemporaine et la danse traditionnelle) ; rencontre son compagnon de vie et de danse : Denis Madeleine. Après 10 ans passés au Ballet Dihun, fonde avec Denis la compagnie Pied en Sol. Est ce que l'on appelle une passionnée !
Denis Madeleine - Lulu : un pas à la fois
co/dirige la compagnie – danseur et chorégraphe. Commence la danse à 15 ans par la danse traditionnelle bretonne. Très vite est engagé dans la création comme soliste; participe activement à la recherche d'une forme de danse entre la danse traditionnelle et la danse contemporaine au sein d'une troupe semi-professionnelle le Ballet Dihun. Y reste 17 ans. En 1994, quitte le Ballet Dihun et fonde avec sa compagne la compagnie Pied en Sol. Est ce que l'on appelle un passionné !
Stéphanie Gaillard : arachnophobe, jamais sans chocolat
Depuis les années 2000, se forme à la danse au Conservatoire de Nantes, puis à E.P.S.E.DANSE, Anne-Marie Porras, Montpellier, et au C.E.F.E.D.E.M. de Nantes pour le volet pédagogique et y obtient le Diplôme d' Etat (D.E) en danse contemporaine. Curieuse et passionnée, se lance dans le mouvement contemporain dans tous ses sens. Dès 2005, danse pour la compagnie Lo (Rosine Nadjar), puis la compagnie Bobaïnko en 2007. Ouvre son champ d'expression avec la compagnie Paq'La Lune en 2009 avec la création de spectacles danse-théâtre pour le jeune public. Puis avec La Famille Cartophille, avec un bal participatif, Au Dancing des Gens Heureux, depuis 2013 ; En 2016 co-écrit Dans mon jardin, on est bien ! , spectacle pour la petite enfance. Ces expériences la mèneront vers une danse engagée de rue. En 2013, avec la compagnie Pied en Sol, est danseuse/interprète dans la pièce Spring . De 2013 à 2016, avec la compagnie Tango Sumo et sa pièce Around, est interprète et assistante chorégraphe sur une tournée nationale et internationale. En 2017 débute une nouvelle création avec la Compagnie Lo, Walk ! (En état de marche) et intègre la Compagnie 29x27 (Matthias Groos et Gaëlle Bouilly).
Fred Verschoore : point faible: le Kouign Amann !
danseur et chorégraphe - Commence la danse sur le tard; cela ne l' empêche pas d'en faire son métier qu'il exerce passionnément depuis 20 ans maintenant... Participe à des projets très divers aussi bien dans la forme (danse, théâtre, opéra...) que dans la recherche artistique (improvisation et écriture chorégraphique). Titulaire du Diplôme d'Etat en danse contemporaine depuis 2003 et praticien certifié de la méthode Feldenkrais depuis 2011, enseigne la danse et le mouvement en général auprès de différents publics amateurs ou professionnels. Crée dernièrement la Cie le Ver à Soie avec 2 spectacles musicaux et chorégraphiques autour d'Erik Satie et de Don Quichotte: https://www.compagnieverasoie.fr
Dominique Le Marrec : un café d'abord !
danseuse et chorégraphe - Commence la danse classique très jeune et découvre la danse contemporaine à 17 ans. Poursuit sa formation dans les deux disciplines auprès de nombreux professeurs en y ajoutant l’aïkido et le théâtre. Après diverses expériences (performances, théâtre…), est engagée de 1987 à 1993 au Centre Chorégraphique National de Rennes sous la direction de Gigi Caciuleanu ; continue à tourner les multiples pièces au répertoire et se joint à une dernière création en 2001. En 1993, retrouve H. Diasnas, et participe à une dizaine de pièces. Parallèlement, travaille avec d’autres chorégraphes : O. Azagury (Cie les Clandestins ), M. Lestrehan (Cie Prana), Christine Rougier (Cie Biwa), L. Falguiéras (Cie Pic la Poule), S. Sempere avec qui elle a obtenu un prix d’interprétation à Bagnolet en 1992, A de la Blanchardière (Cie Alban Dans la Boite), Cécilia ferrario (Cie E pericolo sporgersi…)... Son envie de danser et de chercher l'amène à chorégraphier avec F. Tissier (Cie Contretemps), puis seule : Rush(es) et ses extrapolations in-situ, Les Séquences Gastéripodiques, performances in-situ, travail sur les territoires, créations avec des amateurs, déambulatoires (Voisinages Insolites, Echouage autorisé), interventions en milieu scolaire … Avec au centre de tous ces projets l'envie d'aller à la rencontre des publics.
Fred Renno : la danse c’est ensemble... sinon c'est pas la peine
Depuis plus de 30 ans partage son temps professionnel entre la scène théâtrale et musicale comme ‘regard extérieur’, metteur en espace ou en scène, coordinateur artistique de projets musicaux et événementiels avec ‘Les Allumeurs d’Images’. En tant que comédien a travaillé avec de nombreuses compagnies régionales : Théâtre du Point du Jour, Cie Jean-Pierre Jacquet, Cie les Marmousets, Théâtre de l’Arpenteur Cie Hervé Lelardoux, Cie Pièce Montée, Théâtre du Vestiaire, Cie Casus Délire… ainsi que pour la Cie italienne l’Altro Téatro. ‘Prête’ sa voix pour les voix ‘off’ principales de nombreux documentaires pour France Télévision. Metteur en scène, dirige depuis presque dix ans des ‘résidences de créations’ destinées aux compagnies amateurs de la région de Rochefort (créations originales ou œuvres du répertoire). A mis en scène une dizaine de créations pour des compagnies régionales bretonnes dont la Cie Pied en Sol. A une pratique musicale (professionnelle d’abord et maintenant ‘amateur’) qui permet de comprendre les musiciens sur scène et de les guider vers plus de sincérité et d’efficacité quant aux rapports nécessairement entretenus avec le public. A la naïveté de penser que tout le monde a sa place sur scène… pour peu de savoir ce qu’on y fait et ce qu’on y est, sans plus mais sans moins.
Christophe Hanon, Marionnettiste - Comédien
Ornithologue amateur, construit des nichoirs. Formé aux Beaux-Arts puis au Conservatoire-Théâtre de Rouen, et à l’Ecole Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières. A travaillé comme marionnettiste avec Drolatic Industry (codirection jusqu’en 2007) Jean-Pierre Lescot, Jacques Falguières , Cie Pseudonymo et en comédien et/ou mise en scène dans plusieurs projets de « rue » (Cies Pied en Sol, Casus Délires, Les Articulteurs, stages chez Tuchenn et Carnage Productions …) Travaille avec la Cie Trois Six Trente/ Bérangère Vantusso depuis 2011. La dernière pièce « L’Institut Benjamenta » a été créée en IN en 2016 au 70ème festival d’Avignon. Actuellement comédien avec la Cie Le Temps qu’il Faut/Pierre-Yves Chapalain pour la création « Le Secret » en octobre 2017 au Très Tôt Théâtre de Quimper. A monté sa compagnie en 2010 : Rouge Bombyx, créations de petites formes en théâtre d’objets et marionnettes intimistes
Laurence Hurault : fourmi à vélo
chargée de diffusion (groupement d'employeurs les Gesticulteurs)
Servane Renier
chargée de diffusion (groupement d'employeurs les Gesticulteurs). J'adore les coquelicots !
Pauline Orhant : Dompteuse de chiffres
chargée d'administration et de production (groupement d'employeurs les Gesticulteurs)

© Compagnie PIED EN SOL